Vendredi 23 février 2018
Chers Frères et Sœurs: Alors que nous prions et jeûnons pour la paix dans le monde, en particulier pour vos pays où le besoin de la paix est le plus urgent, nous voudrions vous faire savoir que vous êtes présents dans nos cœurs et dans nos pensées, pas seulement aujourd’hui, mais toujours, et ce, de par le monde entier. Nous prions pour la paix dans vos pays, communautés, familles, et dans vos cœurs. Puissiez-vous ressentir notre solidarité et notre fraternité, ces valeurs que le Pape François ne cesse de promouvoir: nous formons un seul peuple, par-delà les barrières de pays, religions, ou d’autres formes de différences. [...]

AUX PEUPLES DU SUD SOUDAN ET DE LA RD CONGO

Chers Frères et Sœurs,

Alors que nous prions et jeûnons pour la paix dans le monde, en particulier pour vos pays où le besoin de la paix est le plus urgent, nous voudrions vous faire savoir que vous êtes présents dans nos cœurs et dans nos pensées, pas seulement aujourd’hui, mais toujours, et ce, de par le monde entier.

Nous prions pour la paix dans vos pays, communautés, familles, et dans vos cœurs. Puissiez-vous ressentir notre solidarité et notre fraternité, ces valeurs que le Pape François ne cesse de promouvoir: nous formons un seul peuple, par-delà les barrières de pays, religions, ou d’autres formes de différences.

Nous désirons vous soutenir dans votre souffrance qui incarne, non seulement la passion de Jésus, mais aussi la Résurrection pour tous. Nous prions pour les dirigeants, les églises, la communauté internationale, et pour chaque personne, afin que le bien commun, la vie humaine et la dignité humaine soient d’abord recherchés avant tout autre intérêt.

Nous vous remercions de votre persévérance, et de toutes les initiatives en faveur de la paix et la réconciliation, et pour l’espérance et la foi dont vous témoignez. Ne vous découragez pas, «combattez le bon combat de la foi» (1Tim 6, 12).

Nous prions aussi pour que votre beau pays puisse s’épanouir dans la Paix. Comme le Pape François a dit, «nous croyons que la Paix est possible car le Christ est vivant». Vraiment, nous croyons que «Christ est notre paix» (Eph 2, 14), et c’est seulement Lui qui peut nous donner une paix durable et réelle.

Il n’y a pas de carême sans pâques, ni de croix sans gloire. Que le Christ Ressuscité continue à cheminer avec vous et avec nous tous sur ce long chemin de croix, afin qu’ensemble nous puissions être témoins de la victoire de l’amour sur la haine, de la vie sur la mort et de la paix sur la guerre.

Que Notre Dame de l’Aide, Nostra Signora di Valme, intercède pour nous tous.
De Rome,
Vos frères et sœurs des différents pays et différentes religions, réunis en prière ce 23 février 2018.