Lundi 2 septembre 2019
Les mines de cobalt avec lesquelles sont fabriqués nos téléphones portables constituent un lieu d'exploitation infantile. Il est révélé par une vidéo Sky News qui montre des enfants travaillant dans ces mines. Le cobalt est un élément devenu essentiel dans la fabrication de piles au lithium et d'autres composants pour appareils électroniques. Ses mines les plus importantes se trouvent en République Démocratique du Congo, qui produit 60% du cobalt mondial. [jpic-jp]

Malheureusement, il n’existe pas de législation réglementant son extraction en Afrique. Le pillage était prévisible et le minerai est extrait dans des conditions déplorables, puis vendu à des multinationales, y compris la Chine et les Etats Unis, mais personne ne demande d'où il vient ni comment il y arrive.

La vidéo montre des enfants portant des sacs de cobalt, travaillant et se déplaçant sur des terrains extrêmement dangereux. Pour préparer le rapport et montrer ce qui se passe dans les mines congolaises, l’équipe Sky News s’est rendue dans différents endroits de la province du Katanga. Il a trouvé des enfants sous exploitation dans toutes les mines. Tous pieds nus et sans aucune protection, travaillant pour neuf cents par jour, même sous de fortes pluies. Ils ont raconté avoir des douleurs par tout le corps parce qu'ils sont obligés de travailler plus de douze heures par jour. Comme si cela ne suffisait pas, les tunnels de la mine sont creusés à la main par des mineurs sans aucun outil. Les galeries ne disposent d'aucun type de structure, de sorte que dans les jours de pluie, elles constituent un risque mortel. D'après l'équipe de Sky News, il existe de nombreuses mines non contrôlées dans lesquelles des enfants, des femmes et des hommes travaillent dans des conditions de plein esclavage.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde à maintes reprises contre les risques du cobalt pour la santé. Malgré cela, les enfants qui travaillent dans ces mines le manipulent sans aucune protection. Il y a des enfants qui jouent avec des pierres de cobalt et des femmes enceintes accompagnées d'autres bébés qui travaillent sans relâche pour retirer le matériau de la mine. Les médecins de la région signalent également des maladies et des tumeurs mystérieuses. Apparemment, l'eau qui atteint les centres habités serait complètement contaminée par le cobalt. La chaîne d'approvisionnement est complètement opaque. Les conditions déplorables des mines illégales, l'exploitation des enfants et la pollution de la région y sont mélangées.
[jpic-jp]

Regardez la vidéo produite par Sky News et publiée par Cecilia Hill le 3 mars 2017. Même en anglais, les images disent tout. Inside the Congo cobalt mines that exploit children