La plateforme « Notre Terre est Notre Vie » tient sa deuxième réunion stratégique au Ghana

Immagine

Mercredi 14 juillet 2021
La première réunion stratégique régionale sur SIAT organisée par la plateforme « Notre Terre est Notre Vie » a eu lieu en 2019 en Côte d’Ivoire. Il en est ressorti un ensemble de stratégies nationales, sous-régionales, régionales et internationales pour combattre la menace des STN en Afrique de l’Ouest à différents niveaux.

Après trois ans, il est devenu nécessaire de faire le bilan des activités et d’intégrer de nouvelles informations pour mettre à jour les stratégies. L’étude d’analyse de la chaîne d’approvisionnement commandée par la CIDSE a ouvert de nouvelles et véritables opportunités pour engager le SIAT de manière plus ciblée.

Le Secrétariat d’AEFJN a participé à cette réunion qui s’est tenue à Accra au Ghana du 20 au 24 juin et du 28 juin au 1er juillet. Le rapport de la réunion est en cours d’élaboration par les organisateurs locaux et sera publié dans la prochaine édition de l’écho. Cependant, il suffit de dire que la réunion s’est déroulée avec des objectifs clairs de repositionnement des communautés pour la campagne SIAT à travers le renforcement des liens avec l’Eglise locale, le renforcement des liens entre les communautés et la révision des stratégies actuelles.

Dans l’objectif de renforcer les liens avec l’Église locale, j’ai voyagé quelques jours plus tôt afin d’avoir suffisamment de temps pour rencontrer les différents responsables de l’Église sur place. Cela a été très fructueux puisque nous avons bénéficié de leur soutien et de leur présence pendant la réunion. Ils ont même promis de continuer à soutenir les communautés dans l’avenir. Il convient de noter que le Secrétariat catholique national du Ghana a offert gratuitement la salle de conférence pour la réunion. Cela a été possible parce que Caritas Ghana est un acteur de la plate-forme qui amène l’Eglise et les acteurs non ecclésiastiques à travailler ensemble. Cette action de Caritas Ghana contribuera à renforcer le lien entre l’Eglise et la société civile au Ghana.

Au début, il semblait que réunir l’Eglise et les acteurs non-ecclésiastiques sur une même plateforme serait un mirage, mais il y a des indications qu’AEFJN est sur la bonne voie dans l’initiative de la plateforme Notre Terre est Notre Vie. Le temps nous le dira !
Chika Onyejiuwa
AEFJN

Photos de la réunion au Ghana