Lundi, le 16 décembre 2013
«Nous vous souhaitons un Noël fait d’un enthousiasme renouvelé pour la mission, fruit de la gratitude de la présence du Seigneur au milieu de nous. Nous sommes dans les mains du Seigneur et du profond de notre cœur nous voulons le remercier parce qu’il nous a choisis pour devenir la demeure de sa présence et pour dire au monde combien il nous a aimés en nous appelant à être ses missionnaires dans les grottes de notre monde. Bonne fête à vous tous et un souvenir fraternel», est le souhait du Supérieur Général, P. Enrique Sánchez G., et son Conseil.

La joie de Noël

“Voici: la vierge concevra et enfantera un fils
et on lui donnera le nom d’Emmanuel”
(Es 7,14)

Chers Frères,
En ces jours, qui nous préparent à la fête de la Nativité du Seigneur, nous voulons vous adresser nos meilleurs vœux et vous assurer de notre souvenir et de notre affection.

Ce sont des jours qui nous invitent à remercier Dieu pour le don de sa présence parmi nous et pour la possibilité qu’il nous offre de continuer notre service à la mission comme des témoins de son amour.

Pendant que nous contemplons l’icône de la grotte de Bethléem, où nous reconnaissons Dieu qui s’est fait homme, il nous apparaît spontané de dire notre merci au Seigneur parce qu’il a été bon envers nous, en nous montrant son visage. C’est le même visage que nous avons vu et reconnu chez beaucoup de frères et sœurs que nous rencontrons dans nos missions, dans nos communautés chrétiennes et dans chacune des personnes que le Seigneur nous a données de rencontrer au cours de cette année qui va vers sa fin.

Encore une fois, le Seigneur se fait petit et nous parle de manière particulière à travers sa Parole et à travers les paroles de notre humanité, qui continue à l’attendre et qui le cherche comme le Dieu qui s’est fait l’un de nous, pour nous rencontrer là où nous sommes, avec toute notre histoire, nos rêves et notre désir de travailler à l’édification d’une humanité selon son cœur.

L’enfant que nous contemplons dans la mangeoire est le Dieu qui partage nos soucis et nos douleurs, nos faiblesses et nos limites, le Dieu qui nous fait entrer dans l’expérience de la joie que lui seul peut donner.

Nous sommes donc invités à vivre ces jours dans l’esprit de la fête qui remplit notre cœur quand nous découvrons que nous sommes les destinataires du grand amour de Dieu et ses bienaimés, dans un monde où il est difficile de trouver le vrai bonheur.

Mais cette joie ne nous permet pas d’oublier tant de frères et de sœurs qui aujourd’hui souffrent de manière particulière, dans le silence et avec une grande espérance, l’espérance que la lumière du Seigneur resplendira aussi pour les plus abandonnés et qu’elle illuminera ceux qui marchent dans les ténèbres et les libère de tout ce qui fait obstacle à l’amour.

Tandis que nous nous préparons à vivre le mystère de Dieu qui devient l’un de nous, nous écoutons et nous voyons les nouvelles douloureuses qui arrivent de la République Centrafricaine, où la violence continue à se transformer en larmes de douleurs qui crient vers le ciel en demandant le don de la paix, de la miséricorde et de la compassion.

Nous voulons nous unir à cette supplication en disant nous aussi: Seigneur, viens vite, ne tarde pas, montre-toi comme le porteur de la paix, de la réconciliation, du pardon, de la vie qui nous fait devenir frères.

La joie de Noël ne nous permet pas d’oublier nos frères et sœurs qui vivent leur service missionnaire au Soudan, au Congo, en Erythrée et dans d’autres parties de l’Afrique, mais aussi en Europe, en Amérique et en Asie, où être missionnaires aujourd’hui n’est pas facile et où l’expérience de la croix nous porte à demander au Seigneur d’avoir pitié, de nous ouvrir de nouveaux espaces où sa présence puisse être reconnue et acceptée.

Viens, Seigneur, et établis ta tente au milieu de nous.

Avec ces mots nous voulons vous inviter à vivre cette fête de Noël comme une véritable fête missionnaire, en ouvrant les portes du cœur pour nous laisser envahir par le force du Seigneur qui nous fait regarder vers le futur avec confiance et nous fait continuer notre service missionnaire avec humilité, en acceptant et en reconnaissant combien il est urgent de nous mettre dans une attitude de conversion authentique.

Nous vous souhaitons un Noël fait d’un enthousiasme renouvelé pour la mission, fruit de la gratitude de la présence du Seigneur au milieu de nous. Nous sommes dans les mains du Seigneur et du profond de notre cœur nous voulons le remercier parce qu’il nous a choisis pour devenir la demeure de sa présence et pour dire au monde combien il nous a aimés en nous appelant à être ses missionnaires dans les grottes de notre monde.

Bonne fête à vous tous et un souvenir fraternel.
P. Enrique Sánchez G.
P. Alberto Pelucchi
P. Antonio Villarino
P. Tesfaye Tadesse
Fr. Daniele Giusti