Mercredi 2 décembre 2020
La 32e Assemblée générale annuelle d’AEFJN, notre toute première assemblée générale virtuelle, a  eu lieu le 12 novembre 2020, sur le thème « RENFORCEMENT DU RÉSEAU EN AFRIQUE ». Il y avait 42 participants à la réunion, parmi lesquels 28 congrégations membres étaient représentées. [Photo de l'assemblée 2019 d’AEFJN à Rome. Texte: André Claessens, MSC -
AEFJN]

RENFORCER LE TRAVAIL EN RÉSEAU EN AFRIQUE

L’assemblée générale annuelle 2020 d’AEFJN.

Après la prière d’ouverture animée par le Père Pachut SMA sur le thème « La mission des disciples du Christ, notre mission », une mission qui nous pousse à être porteurs d’amour, de pardon, de justice et de paix pour tout le peuple de Dieu dans un monde blessé et brisé. Le président, le père André Claessens MSC, a souhaité la bienvenue aux participants et a souligné dans son rapport les activités du comité exécutif. Comme dans de nombreux autres endroits, la pandémie et les restrictions imposées ont paralysé nos activités et l’exécution de nos plans.

Le secrétaire exécutif, le père Chika Onyejiuwa, CCSp, a présenté les activités du secrétariat à Bruxelles et a souligné l’importance du sommet UE-Afrique qui était prévu en octobre 2020 à Bruxelles et qui est maintenant reporté au printemps 2021. Il a souligné que plus nous, en tant que religieux, pourrons faire entendre notre voix dans les espaces politiques, plus nous aurons la possibilité de faire en sorte que des politiques plus justes et plus équitables soient promulguées pour tous les peuples, en particulier les pauvres et les sans-voix du sud en développement.

Le Secrétariat et d’autres acteurs de la plateforme « Notre terre est notre vie » ont initié une campagne de signatures ayant en ligne de mire le partenariat UE-Afrique qui sera lancé avec la Commission européenne le 9 décembre. Cette plateforme crée en outre des opportunités de conversations ouvertes et directes entre le Nord et la base dans le Sud. Le secrétaire exécutif a souligné que la collaboration Nord/Sud a également contribué à créer un groupe d’experts de la société pour soutenir la participation des acteurs étatiques africains dans les négociations des Nations unies (IGWG) sur les entreprises et les traités relatifs aux droits de l’homme.

Après la pause, Sr. Jerly Renacia SSpS, assistée par le Père Jef Matton, CICM, a présenté le rapport financier pour 2020 et le budget proposé pour 2021. Le P. Martin Grenier, MAfr, a présenté les statuts et règlements révisés qui ont été approuvés par une large majorité de l’assemblée.

À la fin, le président a remercié toutes les personnes présentes pour leur participation active à l’assemblée. Il a prié pour que l’esprit de nos pères et mères fondateurs continue à nous pousser à agir davantage « ensemble »  afin de mieux assurer la croissance de relations économiques justes et équitables parmi les nations de tous les continents de notre monde d’aujourd’hui. L’AGA s’est terminée par la prière « Gloire au Père ».

André Claessens, MSC
AEFJN